Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 

 

En travaillant dans diverses entreprises, ici, en Australie, nous avons appris beaucoup de choses, acquis une précieuse expérience, rencontré un nombre incalculable de problèmes, mais nous avons surtout compris une chose: rien n’est mieux que de travailler pour un patron qui ne parle pas votre langue natale…

 

10 bonnes raisons de travailler avec un patron qui ne parle pas votre langue…

 

1) Quand le chef cuisto’ décide de pousser une colère sur le premier qui croise son chemin, et que ça tombe sur vous, et qu’il vous crie dessus pendant dix minutes en vous traitant d’incompétent devant tout le monde, c’est pas grave, parce que dans votre tête vous en êtes déjà au deuxième couplet de Frère Jacques.

 

2) Quand on vous dit de faire quelque chose et que vous oubliez, vous pouvez toujours dire que vous n’aviez pas compris (mais alors il fait beaucoup forcer sur l’accent français: « sorie, aïe dide notte eunderstande », ça passe beaucoup mieux que « fuck off, what the hell were a talkin’ ‘bout, mate, I didn’t get it?).

 

3) Si ça fait trente fois qu’on vous explique comment faire quelque chose, et que vous le faites toujours de travers, vous pouvez dire que c’est comme ça qu’on fait en France, que leur méthode à eux est passée de mode depuis dix ans.

 

4) Vous pouvez jurer devant lui, l’envoyer se faire cuire un œuf, du moment que vous souriez un peu bêtement, ça passe; et puis s’il vous demande ce que vous disiez vous pouvez lui dire « oh, décidement, faut vous mettre aux langues étrangères, j’ai dit pardon, c’est tout ».

 

5) Vous n’êtes pas obligés de faire semblant de trouver ses blagues hilarantes, vous avez juste à écarquiller les yeux et à détourner la tête, il croira que vous n’avez pas compris, alors que vous en avez juste marre de ses blagues grossières et de son haleine de vinasse.

 

6) Quoi que vous fassiez, finissez toujours par un jovial « et, voilà! », votre patron oubliera forcément de vérifier votre travail, car il sera occupé à essayer de répéter ce que vous avez dit avec un air à la Mr Bean.

 

7) A son anniversaire, vous pouvez lui apporter UNE crêpe, et vous êtes le chouchou jusqu’à l’année prochaine.

 

8) Si les crêpes ne sont pas votre spécialité, vous pouvez aussi lui proposer de passer ses prochaines vacances dans votre château familial sur les Champs-Elysées ou dans votre hôtel privé à Cannes, il sera super impressionné, vu qu’il n’y connais rien du tout. (valide uniquement avec les emplois court-terme).

 

9) C’est jamais à vus qu’il demande d’aller faire les corvées super compliquées et/ou super relou parce que vous avez fait bien exprès, la dernière fois, de vous tourner les pouces pendant dix minutes dans le placard à balai, et de revenir en disant « I could’nt find it !», même si vous saviez très bien qu’il vous a demandé d’aller laver tous les cendriers sur la terrasse…

 

10) Après une longue journée de 10 heures où vous l’avez eu sur le dos, vous pouvez rentrer chez vous en lui criant « Paille Paille, sciure de mort rot! » ou n’importe quoi d’autre, de toutes façons ça n’a pas d’importance, y a que vous qui comprenez.

 

 

En fin de comptes, c’est plutôt pas mal de bosser pour un étranger; mais la meilleure des raisons, c’est surtout qu’on n’a pas a bosser pour un empaffé de patron français!

 

 

 

Partager cette page
Repost0